Rosberg enchaîne, Renault débloque le compteur

4e manche de la saison et, encore une fois, la victoire est revenue à Nico Rosberg, en tête du début à la fin lors de ce GP de Russie. L’Allemand a devancé son coéquipier Lewis Hamilton, auteur d’une belle remontée, et Kimi Raikkonen. Rosberg, avec son 7e succès d’affilée, assoit encore un peu plus sa domination et profite toujours des malheurs de ses concurrents. Cette fois-ci, c’est Vettel qui a dû abandonner, la faute à un Daniil Kvyat plus aberrant que jamais. Le Russe, sans doute motivé à la maison, s’y est repris à deux fois pour mettre fin à la course du quadruple champion du monde. Après Shanghai, Sotchi: Vettel et Kvyat semblent partis pour connaître une belle histoire d’amour cette saison…

Derrière, le classement est des plus inattendus, la faute en partie à un premier tour bordélique (Hulkenberg dehors, Perez, Ricciardo et Kvyat qui changent d’ailerons). Derrière les Williams qui font 4 et 5, Verstappen pensait en profiter mais fut trahi par son moteur à quelques tours de l’arrivée. Du coup, c’est Alonso qui décroche une magnifique 6e place, devant la sensation Magnussen ! Le Danois a réalisé une course splendide et offre les 6 premiers points de la saison à Renault. Il aura notamment résisté jusqu’au bout à Romain Grosjean, qui finit 8e et une nouvelle fois dans les points. Perez et Button complètent ce top 10 original.

Dans 15 jours, rendez-vous à Barcelone pour le premier tournant de la saison: le GP qui sonne le retour en Europe Occidentale, avec toutes les évolutions prévues par les écuries pour cette occasion. Espérons un nouveau vainqueur toutefois, sinon on risque de vite se lasser…

Partager cet article

A propos Kévin Mercier

« If cocaine were helium, the NBA would float away. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *